Avr 25

Interview : Aarzemnieki : think different !

Jöran Steinhauer, le sympathique leader du groupe très décalé Aarzemnieki est aussi passé à la question, et nous donne les clés de son univers si particulier…

Aarzemnieki... déconstrassstés

1. Un mot pour vous décrire ?

Aarzemnieks. Ça veut dire « étranger ». Mais en Letton. Peut-être un genre particulier de personne différente. Mais pas partout. 😉

2. Hobbies préférés ?

Penser. Aux gens, à la musique, à la nourriture ; le sport (actif&passif); être curieux de nouvelles expériences.

3. Chanteur préféré de votre pays ?

Lettonie : Renars Kaupers (leader de Brainstorm).

Allemagne : Reinhard Mey, Udo Lindenberg.

4. Chanteur international favori ?

Billy Joel, Meat Loaf, Guus Meeuwis.

5. Lieu préféré dans votre pays ?

La campagne et la côte lettones. Elles ont quelque chose de magique. Je ne peux pas vous expliquer, vous devez venir visiter !

Aarzemnieki46. Ce que vous préférez dans votre pays ?

La Lettonie n’est pas mon pays d’origine, mais elle a toujours été pour moi un ‘refuge’ et est devenu un endroit où je retournerai toujours. Bien que les Lettons soient toujours accrochés à de vieilles et fortes traditions, les gens sont de plus en plus ouverts à la nouveauté. Il y a une atmosphère de création et d’adaptation. Si vous n’êtes pas heureux – vous avez la possibilité votre façon de penser et d’être. Il faut du courage pour se mettre à l’essai, voyager, vivre à l’étranger. Après, on ne perd jamais ce sentiment spécial d’appartenance. Néanmoins, son atmosphère particulière fait de la Lettonie un endroit capable de rendre les gens plus heureux et plus en paix avec eux-mêmes une fois qu’ils y ont passé du temps.

7. Que pensez-vous de la France ?

Est-ce que votre pays est cmme on le voit dans « Bienvenue chez les Ch’tis » ?! J’emménagerais tout de suite en France ! 😀 Plus sérieusement, de mon enfance, je me souviens d’une croisière en péniche sur l’Yonne. C’était si excitant dans le “sas d’écluse” ! (NDLR : en français dans le texte !) Quand on arrivait dans la ville suivante, on se dirigeait vers le supermarché le plus proche pour acheter de “La vache qui rit” et les petits biscuits pour manger avec. Souvenirs d’enfance…

8. Si vous pouviez être quelqu’un d’autre pour une journée, qui seriez vous ?

Sans doute un pêcheur, assis quelque part en train de pêcher. J’aimerais en savoir plus sur l’art de la patience, la satisfaction et surtout de la pêche ! Ça me coûte beaucoup d’efforts. Mais beaucoup de gens vivent et survivent ainsi.

9. Où seraient vos vacances parfaites ?

En fait, j’aimerais retourner sur ce bateau sur lequel on descendait l’Yonne dans les année 90.

10. Que serait votre jour parfait ?

J’ai eu un jour parfait cette année. Maintenant je me demande encore si j’aurai un jour la chance de retrouver ce niveau de bonheur plus souvent. Aussi longtemps que je ne l’aurai pas encore trouvé je garde mon chemin habituel : pas à pas. Prendre chaque petite chose et les gens qui m’entourent au sérieux, et profiter de tout ce qui survient.

Vous l’avez vu, les Aarzemnieki sont loin de la blague potache, alors amis français et belges, pour soutenir nos épicuriens germano-lettons, envoyez le 2 mardi 6 mai !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :