Lumière sur les premiers : Luxembourg 5 fois !

Voici un pays qui ne gagnera pas de sitôt car il ne souhaite plus participer à l’Eurovision. Mais il a marqué l’histoire du concours grâce à ses multiples victoires.

Le Luxembourg a participé au concours Eurovision de 1956 à 1993, soit 37 fois puisqu’il ne le manqua qu’en 1959. Il fait partie des premiers pays à avoir participé au concours eurovision de la chanson. En 1993, le Luxembourg termina à la vingtième place. À la suite de l’instauration du principe de relégation, le pays fut donc empêché de participer à l’édition 1994 du concours ce qui eut pour conséquence son retrait permanent. Il a terminé trois fois à la dernière place en finale mais a remporté brillamment 5 fois le concours.

Voici donc les cinq victoires luxembourgeoises:

  • 1961 : Jean Claude Pascal « Nous Les Amoureux » (31 points)

  • 1965 : France Gall « Poupée de Cire Poupée de Son » (32 points)

  • 1972 : Vicky Leandros « Après Toi » (128 points)

  • 1973 : Anne Marie David « Tu Te Reconnaîtras » (129 points)

  • 1983 : Corinne Hermes « Si La Vie Est Cadeau » (142 points)

Pensez-vous que ces victoires étaient méritées? Laquelle préférez-vous?

Mon avis personnel: Sans aucun doute, la plus belle chanson gagnante du Luxembourg en ce qui me concerne, c’est Poupée de cire Poupée de son. D’ailleurs, je pense tout court que c’est une des plus belles chansons de l’Eurovision. Elle est toujours d’actualité bien que cette chanson ait gagné, il y a 53 ans! Elle a tout pour elle, un refrain accrocheur et une modernité dans sa mélodie. Elle est unique dans son style. Bref, vous l’aurez compris, je l’adore.

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 8 octobre 2018 at 10:02
    • Répondre

    Je les adore toutes!!!!! avec un petit faible pour Vicky !Mais pourquoi ?Pourquoi ne revient il pas au Concours ?L élargissement de l ‘Europe n ‘a pas fait du bien et a participé à la disparition du concours du Luxembourg tout comme Monaco.

  1. Ma préféré numéro 1 / 1972 OUAHH C est une chanson et chanteuse
    numéro 2 / 1983 Belle chanson belle interprétation, j’avoue que j’avais un faible pour ISRAEL
    belle soirée .
    numéro 3/ 1965 moyennement fan, mais France Gall et Serge Gainsbourg au top un vent de
    fraicheur pour cette édition.
    numéro 4 / 1961 La classe
    numéro 5/ 1973 le déteste pas mais bon sans plus

    OUI LE LUXEMBOURG MANQUE , ALLER REVENER ET FAIRE LA FETE AVEC NOUS.

    ( petit hic pour le drapeau , c est bien horizontalement rouge, blanc, bleu, mais le bleu est un bleu ciel, pas un bleu comme celui des pays bas).

    Cordialement rv

    • Adi025 on 8 octobre 2018 at 11:43
    • Répondre

    J’adore les quatre dernières gagnantes du Luxembourg. Ce pays était très bon à l’Eurovision, peut-être même meilleur que la France la plupart du temps. D’ailleurs, la chanson de 1983 aurait dut représenter la France mais la délégation française n’a pas voulu de cette chanson pour représenter le pays. J’espère qu’ils ont regrettés leur décision par la suite. 😀

    Si il y a bien un pays que j’aimerais voir son retour au concours, c’est bien le Luxembourg.

  2. Les 5 victoires sont méritées, on ne peut pas leur enlever ça. C’était un pays vraiment puissant mais ce n’est pas pour autant que je veux qu’ils reviennent absolument. Bien sûr, un retour ne me déplairait pas mais je n’en suis pas au point de demander son retour pour la simple et bonne raison que ce que pourrait proposer le Luxembourg aujourd’hui ne serait pas forcément à la hauteur de sa gloire passée. Ça reste un petit pays qui va donc piocher les candidats chez ses voisins, en particulier en Belgique et en France si elle veut envoyer une chanson francophone ou alors chercher à un niveau international comme Saint-Marin.
    Donc pays qui a marqué l’eurovision, oui, mais qui continuera à marquer le concours s’ils reviennent? Je souhaite bien plus un retour de la Turquie au vu de ses résultats durant « nos années ».

  3. Ma chanson luxembourgeoise préférée : Après toi. Pour moi, Nous les amoureux méritait aussi la victoire. En revanche, je préfère la Yougoslavie en 1965 et Israël en 1973 et 1983.
    Pour ce qui est du retour du Luxembourg au Concours, je suis pour. Je ne vois en effet pas bien pourquoi ils ne proposerait pas des chansons modernes. Mais je suis lucide, ce retour est très peu plausible. Aussi peu que celui de la Turquie… que je ne souhaite pas.

  4. Comme j’aimerais que le Luxembourg revienne à l’Eurovision mais avec de préférence des titres interprétés en français et pas en dialecte local, C’est vrai qu’à l’époque la Radio RTL qui était basée sur Paris envoyait beaucoup d’artistes français, cette époque est malheureusement révolue mais ce petit pays aurait encore toutes ses chances de nos jours en se produisant avec des titres interprété également en anglais.

    Ma préférée est aussi Poupée de Cire Poupée de son, un titre qui est devenu un grand classique de l’ESC que nous devons au regretté Serge Gainsbourg. En seconde position, c’est la vie est un cadeau, Très belle chansons et merveilleusement interprétée par Corinne Hermes. Mais finalement, toutes les chansons me plaisent et toutes ces victoires sont largement méritée. Est-ce que le Grand Duché du Luxembourg reviendra un jour ? je sais que c’est compliqué mais j’y crois encore. Le lapsus est intéressant, c’est le titre d’une chanson de Lara Fabian qui avait représenté le Luxembourg en 1988, avec un autre titre  » Croire « , Cette année-là, c’est la Suisse qui l’emportait avec Céline Dion et sa chanson Ne partez pas sans moi. un titre composé par deux artistes suisses, Nella Martinetti et Atilla Sereftung.

  5. – Lisez bien ce que je vais écrire car ce sera très rare que je répète la même formule : les cinq victoires luxembourgeoises sont amplement méritées ! J’aime énormément ces chansons et j’en avais ^même aimé quelques autres qui n’ont pas gagné ( dont le fameux  » Papa Pingouin  » )

    – Les classer dans l’ordre de mes préférences est un véritable dilemme car elles sont toutes formidables dans des styles très différents et aucune des cinq ne mérite une note en dessous de 15/20.

    – Ma préférée reste malgré tout  » Poupée de cire, poupée de son « , suivie de très près par  » Si la vie est cadeau  » et  » Tu te reconnaitras  » . Les deux autres seront derrière de très peu.

    – Moi aussi, je souhaite vivement un retour du Luxembourg à l’Eurovision car je n’ai jamais vraiment compris ce retrait total suite à cette relégation malheureuse. On dirait une grosse  » bouderie  » qui s’éternise… Faisons appel au Grand-Duc du Luxembourg : lui peut-être regrette cette absence et pourrait inciter au retour de son pays ?

  6. Vicky Leandros, en 1973, avec «Après toi » a profondément marqué cette soirée et mes écoutes ultérieures, surtout dans un contexte particulier pour moi à cette époque. Elle réitérait sa première apparition de 1967, lorsqu’elle foula la scène de l’Eurovision avec une autre chanson emblématique « L’amour est bleu », que j’ai fredonnée longtemps sans savoir qui la chantait. En 1973, elle avait bien changé Vicky ! Et même si en dehors de ce succès planétaire, c’est en Allemagne qu’elle a accompli une grande partie de sa carrière, « Après toi » reste gravée dans les mémoires et atteint toujours une cible intime que chacun peu trouver l’intérieur de lui.

    « Poupée de cire poupée de son », sonne le début de mon intérêt pour le concours. C’est un monolithe qui en est indissociable, parce que c’était Gainsbourg, parce que c’était France Gall et que l’un comme l’autre furent, un moment, artistiquement complémentaires.

    « Nous, les Amoureux » interprétée par un Jean-Claude Pascal dont je ne connaissais pas le visage. Trop tôt et pas de télé pour vivre ce moment en direct. Mais la radio diffusait cette chanson et je reprenais le refrain avec lui. Francis nous a confirmé la deuxième « lecture » de sa chanson, ce qui, a posteriori, en accroît l’intérêt et en transcende la victoire.

    Pour Anne-Marie David et Corinne Hermes, rien à redire. L’interprétation était excellente pour les deux chanteuses. Mais j’ai été profondément vexé qu’elles ne représentent pas la France, ou qu’on ne leur en ait pas offert la possibilité.

    Le Luxembourg de nouveau à l’Eurovision ? Pas de problème. Mais je crains fort de devoir vieillir encore quelques années avant qu’il se décide à rejoindre la fête !…

    • steven on 9 octobre 2018 at 12:37
    • Répondre

    Toutes ces chansons luxembourgeoises interpretées d ´une facon magistrale par des artistes qui n ´avaient pas la voix tremblante comme certains aujourd ´hui pétrifié par l enjeu et perdent tous leurs moyens le grand Soir !!!D une chanson parfois moyenne ils en ont fait des chefs-d’œuvre d l’interprétation.Prenez par exemple la chanson d ´Anne Marie.Quelle interprétation !!!Quelle voix J !adore !!! Cerise on the cake ,le live superbe de l orchestre !!!qui vous donne des frissons à vous faire hérisser les poils et pas que!!!!!lol

    • picasso on 9 octobre 2018 at 21:04
    • Répondre

    5 victoires bien méritées même si ma chanson préférée de 1973 est celle de l’Espagne.
    Mon classement : 1965, 1972, 1983, 1973 et 1961.
    Pays avec 5 victoires mais aucune seconde place et seulement deux troisième place…c’est rare.

    Le Luxembourg nous aura apporté des chansons non gagnantes hyper célèbres : L’amour est bleu et Papa Pingouin ainsi que le nom de candidats le plus long de l’histoire du Concours en 1985 ☺

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :