Quelle version préférez-vous, française, anglaise ou espagnole ? : Jonatan Cerrada, »A chaque pas » ESC France 2004

E U R O V I S I O N    S O N G   C O N T E S T     –    ISTANBUL – FRANCE 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, j’aimerais mettre en lumière un artiste que j’aimais beaucoup à cette époque, il s’agit de Jonatan Cerrada Moreno qui est un chanteur et acteur belge avec des origines espagnoles. Il est né à Liège le 12 septembre 1985. Il est aussi le vainqueur de la première édition de l’émission de télé-crochet À la recherche de la nouvelle star sur M6 en 2003..

Une émission, qui avec le recul, était un peu le miroir aux alouettes pour beaucoup d’artistes que l’on voulait totalement formater pour les transformer en grande star de la chanson pour vendre un maximum de disques.

Ce concept n’était pas totalement incongru et il persiste encore, car certains artistes sont toujours sur le devant de la scène de nos jours et permet toujours de découvrir de nouveaux talents. Sauf que le talent ne s’invente pas, il ne se retrouve pas sous le sabot d’un cheval et ne s’achète pas non plus.

Après le succès de sa reprise « Je voulais te dire que je t’attends », deuxième des meilleures ventes, ou encore le titre « A chaque pas » avec lequel il a représenté la France à l’Eurovision en 2004 en Turquie, Jonatan semblait avoir des ailes pour conquérir le monde  ! 

France Télévision avait misé sur cette nouvelle star et avait bien fait je trouve,  sauf que le succès ne fût pas forcément au rendez-vous,  Pourtant  » A chaque pas  » est une belle chanson, sans doute un peu lisse mais qui avait la capacité de nous émouvoir !  Mais est-ce que ce tout jeune artiste qui n’avait que 18 ans était vraiment prêt  à cette époque pour relever un tel défi ? 

Gagner la Nouvelle Star est une chose mais s’attaquer à l’Eurovision en est autre bien plus compliquée. C’est un univers d’envergure internationale qui peut s’avérer impitoyable et qui est encore beaucoup plus difficile à convaincre aussi facilement.

Quoi qu’il en soit, c’est mon constat et Je vous laisse y réfléchir.

Sans doute propulsé beaucoup trop rapidement sur le devant de la scène, Jonatan Cerrada fait partie des nombreux rescapés de cette émission, dont la plupart des gagnants sont malheureusement tombés totalement dans l’oubli.

 

Voici la prestation de Jonatan lors de la grande finale !

Le clip officiel 

La version lyrique

Une vidéo qui présentait la chanson, lors d’une émission de variétés sur France 3

La version anglaise 

 

Et enfin une version acoustique et originale en espagnol 

 

 

 


Parmi les 24 pays participants à la finale, la France est arrivée 15ème, ce fût une énorme déception pour le jeune jonatan et ses nombreux fans qui avaient un peu le coeur brisé par ce résultat qui ne reflétait pas leurs attentes.  j’avais été le premier déçu, car bien avant qu’il se produise sur la grande scène  d’Istanbul,,  » A chaque pas  » figurait dans mon Top 3 cette année-là.

Selon mon analyse, ce  n’est certainement pas la chanson qui a déplu, bien au contraire, elle avait un gros potentiel, mais c’est  plutôt la mise en scène à la fois chargée et démesurée  Elle faisait beaucoup plus  porter l’attention des téléspectateurs sur la danseuse marchant sur des échasses que sur l’artiste qui semblait être totalement perdu et noyé dans le décor. De plus, si l’on souhaite vraiment être totalement honnête, il faut aussi souligner que Jonatan n’avait pas livré une prestation à la hauteur de son titre,  au niveau vocal,  son interprétation était tout de même assez fragile et manquait parfois de justesse.

 

 

Il faut dire qu’il était tout de même difficile de pouvoir rivaliser avec la grande gagnante « Ruslana » qui avait remporté cette édition pour l’Ukraine et mis le feu en embarquant tout le public, grâce à son excellente chanson « Wild Dances »

 

 

 

 

 

 

 

Cependant, cette année-là, mon gros coup de coeur était la Serbie-Monténegro qui était en tête de mon Top 3 !- J’aurai vraiment bien voulu que Zeljiko Joksimovic décroche la victoire !

 

 

 

Pour ceux et celles qui aimeraient découvrir ou revivre cet événement !

 

 

Mais que devient Jonatan Cerrada  ?

 

 

 

 

 

15 ans après, Jonatan a totalement disparu de la scène musicale française, il vit désormais en Indonésie, il tente de se reconvertir en homme d’affaire dans le secteur de l’immobilier. 

Voici un de témoignage récent qui retrace sa carrière dans la musique, il ne parle pas de l’Eurovision, car il semblerait qu’il s’agisse pour lui d’un souvenir un peu amer qui aurait clairement mis un frein à sa carrière après son passage.  le chanteur a peu à peu disparu de l’actualité, pour mettre un terme à sa carrière, frappé par la mort de son frère

« J’ai beau­coup tourné en rond artis­tique­ment. En 2010, j’ai décou­vert Bali et puis très rapi­de­ment l’idée de venir m’ins­tal­ler ici a émergé. J’ai sauté le pas cinq ans plus tard et je me suis lancé dans un projet qui n’a plus rien à voir avec la musique ! » a expliqué Jonatan Cerrada, qui a lancé sa marque de produits arti­sa­naux. « Parallèlement à ça, j’ai fait construire une villa que je loue à des vacan­ciers, à Ubud au milieu des rizières, et j’en ai une deuxième en cours » a renchéri le chanteur reconverti en businessman, avant de revenir sur l’expérience « Nouvelle Star ». « J’étais très jeune. Je ne pense pas que Sony m’au­rait signé si je n’avais pas gagné, vu que je ne faisais pas partie des favo­ris. Le premier album s’est bien vendu, avec l’ex­po­si­tion média­tique de l’émis­sion, mais quand il a fallu que je me trouve artis­tique­ment, c’est devenu très compliqué pour moi,

 

Cependant, Jonatan n’a pas totalement abandonné la chanson, voici son nouveau titre en indonésien avec lequel il espère pouvoir relancer sa sa carrière dans ce pays. 

 

 

 

J’espère que ce n’est pas votre cas et que vous prenez beaucoup de plaisir en découvrant cette nouvelle rubrique !

Alors c’est à vous de jouer, quelle est votre version préféré et j’aimerais bien connaître également votre avis sur cet artiste, pensez-vous qu’il s’agissait d’un bon choix pour la France cette année-là ? 

 

Merci…

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 10 novembre 2018 at 14:11
    • Répondre

    Super rubrique !!!!J ‘adore .Concernant la version de Jonathan , alors sans aucune hésitation c ‘est la version espagnole que je préfére!!!D ‘ailleurs lors de la finale j avais adoré le final de sa chanson qui me faisait pensé déjà à l ‘époque que c ‘est cette version espagnole qui aurait du etre interprété!!! Il aurait fait un meilleur classement Sinon dis donc il a super bien vieillit Jojo .C ‘est un bogosse qui semble arrivé à maturité lol!!!!Non sérieusement bonne chance à lui dans sa carriére en Indonésie pays que j adore et ou j ‘ai eu l ‘occasion de faire de nombreux séjours sur l ile de Java.Quant à sa chanson , pas mal elle s ‘écoute en tout cas sans sortir de l ‘ordinaire toutefois mais sa voix est pas mal à JOJO .

    1. Merci Steven pour ton commentaire et je suis ravi d’apprendre que tu apprécies cette rubrique qui existe pour nous faire revivre de grands moments et aussi pour notre plus grand plaisir.

      Moi aussi, j’aime beaucoup la version espagnole, mais je pense qu’il n’aurait pas eu le droit d’interpréter son titre entièrement dans cette langue à l’époque, Le règlement de l’UER le permettait mais c’est France Télévision qui tenait et qui tient toujours d’ailleurs à préserver le français en majorité. Ce qui est évidemment une bonne chose mais j’avoue que dans ce cas, je suis persuadé que Jonatan aurait fait un meilleur résultat. Et pourquoi avoir choisi une mise en scène digne d’un cirque alors que la simplicité aurait été bien plus adéquate pour mettre en valeur cette chanson ?. Dommage. Cela dit, j’aime toujours autant cette chanson et je suis content de savoir que cet artiste qui est effectivement devenu un très beau gosse ait trouvé son bonheur en Indonésie !

        • Philipe Dubois-Blond on 11 novembre 2018 at 01:21
        • Répondre

        Je crois qu’ils ont d’ailleurs changé le règlement par rapport à la langue pour la nouvelle édition de D.E., ils ne sont plus obligés de présenter un titre en français me semble t-il ?!
        Une mise en scène comme Ott Lepland pour l’Estonie en 2012 aurait été bien plus adaptée à ce genre de chanson il me semble.

          • Nico on 11 novembre 2018 at 12:57
          • Répondre

          Ott lepland, quel bel artiste, il a su sublimer cette chanson qui n’était pourtant pas ma favorite au départ, d’autant plus que l’estonien n’est tout même pas très joli à entendre, c’est très similaire au hongrois et au finnois qui sont des langues finno-ougriennes qui se parlent du nord de la mer baltique jusqu’au nord de la scandinavie et même jusqu’à l’oural.

          Ott nous livrait une magnifique interprétation très sobre et dans la simplicité mais très puissante, un vrai régal pour nos oreilles et aussi pour nos yeux. Parfois, une chanson n’a pas besoin d’un visuel ou d’une chorégraphie pour être mise ne valeur, c’était le cas pour l’Estonie, Et pour revenir à 2004, je pense aussi que Jonatan n’avait pas besoin de cette mise en scène qui était finalement un pâle copie du Cirque du Soleil beaucoup trop lourde et kitsh !

            • Philipe Dubois-Blond on 12 novembre 2018 at 16:38

            Ha Ott ! j’en suis ultra fan et je le suis de près lol. Au contraire de toi, j’aime toutes ces langues lorsqu’elles sont chantées, mais ça doit être dû à l’habitude, avec l’hébreux, des langues gutturales ;-). Ou une histoire de goût car il me semble que tu parles allemand non ?!
            Je regarde encore régulièrement aujourd’hui la prestation d’Ott, que je l’aime ce passage.
            Un p’tit plaisir pour les oreilles (et les yeux lol = lui et son p’tit batteur 😉 ) : https://www.youtube.com/watch?v=FBtTAQesB2A

            As tu déjà vu cette vidéo de la télévision estonienne ? whoua quelle prestation ! apparemment c’est une chanson (de Bob Seiger) qu’il a repris en estonien après le décès de « son » compagnon en 2014 (dixit Jaan un très bon ami israélo-estonien mais je n’ai aucune autre source donc à voir …) :

            • Philipe Dubois-Blond on 12 novembre 2018 at 16:41

            Arffff mais pourquoi ça me met cette vidéo à chaque fois que je prends un clip dans ma playlist ?! je suis désolé ! le bon lien : https://youtu.be/ila7wcVSAY4

            • Nico on 12 novembre 2018 at 20:17
              Author

            Merci pour le lien, c’est effectivement magnifique comme prestation, Ott Lepland est vraiment un très bon artiste !

  1. Mon cher…Nico….pour la chanson et pour l’interprète que j’ai rencontre en réel… je n’en garde pas un bon souvenir…mais j’ai eu occasion après la rencontre de rencontre…un beau gosse dans la soirée donc vite oublie….vu que c’était le beau DJ du freed…un bar du quatrième….

    Pour la chanson….c’est l’original que je préfère……et pour le candidat… Je l’ai trouve très prétentieux…mais bon..
    Sinon…super article….et…merci…pour tous ce travail sur le site….en ce qui concerne cette année… C’est pour moi sakis rouvas le grand deuxième de cette compétition.. Le grand vainqueur…Et le grand gagnant…je m’en souviens encore de…la championne..ruslana…avec son grand mari de l’époque..qui…clamait haut et fort….ruslana sera la nouvelle Céline Dion…et elle fera une grande carrière internationale…. Elle est passée ou depuis
    Lol….sakis est même devenu plus celebre que notre diva….

    Ah sakis et sa sublime. Chanson.shake it
    ..le clip avait été tourne….dans les magnifiques plages grecques….un Regal….

    L’année aussi des premières chorégraphie… Merci mon cher Nico….de ravive… De beaux souvenirs….de cette époque…
    Magnifique…. Bon week end…et merci..
    De cette belle chronique

    PS a voir sakis sur la scène …un Regal…lol

    1. Merci Sakis, c’est que j’avais presque oublié Sakis Rouvas, c’est vrai que sa chanson était sympa et qu’il se déhanchait bien, très sexy ton Sakis en tous les cas mais cela n’a pas suffit pour en faire mon favori, il m’en faut un peu plus.

      Merci à toi également pour tout le travail que tu effectues sur ce site et surtout pour ton soutien, tu es toujours au rendez-vous avec tes commentaires bienveillants, je t’apprécie beaucoup, alors continue l’aventure, tout comme moi qui ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. A travers cette rubrique et d’autres d’ailleurs, je tiens à faire plaisir à tous les lecteurs mais aussi à démontrer que la Suisse n’est pas ma seule préoccupation et le seul sujet qui m’intéresse, Tout est important pour moi qui est un grand passionné de ce concours depuis de nombreuses années. Excellent weekend !,

    • Philipe Dubois-Blond on 10 novembre 2018 at 15:29
    • Répondre

    Au niveau de l’artiste ce n’est trop mon style, mais c’était un bon choix à mon avis, il y a eu tellement pire.
    Je choisie la version espagnole aussi sans équivoque car plus puissante à tous les niveaux. Je suis d’accord avec Steven pour dire qu’effectivement c’est cette version qui aurait dû être choisie, et d’ailleurs il semble plus à l’aise sur la fin de la chanson. La France se cantonne trop au français sur certains titres. Ce n’est pas renier la France que d’utiliser une autre langue, on devrait laisser le choix aux concurrents par rapport à la chanson et leurs origines.
    Et comme tu dis la scène était remplie de superflues qui faisaient trop cafouillis et c’est assez moche.
    J’aime bcp ce titre en indonésien, on sent plus de maturité et de maîtrise dans sa voix.

      • Nico on 10 novembre 2018 at 16:30
      • Répondre

      Merci Philippe, je pense que Jonatan était un peu victime d’un succès précipité et qu’il pensait sans doute renouveler l’exploit à l’Eurovision, c’était en tous les cas ce que souhait la France cette année-là. Il manquait cruellement de bouteille et je trouve aussi qu’il semblait plus à l’aise en espagnol qu’en anglais. Désormais, il vit autre chose dans un autre pays et l’important c’est qu’il soit heureux dans sa vie. L’Eurovision doit quand même être une épreuve mais aussi un excellent souvenir pour tout ces artistes qui y ont participé.

        • Philipe Dubois-Blond on 11 novembre 2018 at 01:35
        • Répondre

        C’est clair que gagner un télé-crochet national et dans la foulée participer à l’Eurovision avec tout ce que cela implique, doit être difficile à gérer, surtout si on lui a rajouté de la pression pour qu’il gagne le concours, ce n’est jamais bon de partir gagnant. Et puis comme tu dis, il était très jeune pour assumer tout ça. Madame Monsieur et d’autres l’ont bien dit que c’était bcp bcp de travail et de temps consacré pendant quelques mois et que c’était épuisant même si très gratifiant. Mais même si il n’en parle pas de l’Eurovision, c’est peut être quand même une sacrée expérience pour lui. Et puis il en a peut être parlé au journaliste et ce dernier a peut être cru bon de ne pas retranscrire, qui sait …

    • ZIPO on 10 novembre 2018 at 17:28
    • Répondre

    Mon cher Nico,

    – Je suis content que tu évoques cet artiste que j’apprécie énormément, notamment pour sa voix et sa simplicité. J’avais regardé sa progression lors de  » la nouvelle star  » et son duel final avec Thierry Amiel.

    – Pour une fois, ce que tu écris sur lui, je le savais déjà et ça m’avait même peiné d’apprendre qu’il avait stoppé sa carrière de chanteur mais ça prouve bien que la chanson, c’est vraiment aléatoire et sans filet même quand on a du talent. ( NB : j’ai ses deux premiers albums )

    – Concernant sa chanson à l’Eurovision, c’était une bonne chanson sans prétention mais pas assez marquante même si je l’aurais mise dans la partie  » gauche  » du tableau.

    – Et pour les différentes versions, je trouve celle en espagnol très bien chantée : il doit avoir des origines espagnoles… Et celle en anglais est très bien également tout comme celle en français évidemment. Il a fait le choix logique et je ne sais pas s’il avait choisi l’anglais, s’il aurait pu gagner quelques places….

    – Difficile de dire si c’était le meilleur choix pour la France cette année-là mais ce n’était pas un mauvais choix : absolument pas !

    – Enfin, concernant sa dernière chanson en indonésien, on reconnait son timbre de voix mais je ne sais pas si c’est avec une telle chanson qu’il pourrait relancer sa carrière.

    ( NB : je me permets de dire que sa coiffure actuelle lui va beaucoup mieux que celle des années 2000 )

      • Nico on 10 novembre 2018 at 23:19
      • Répondre

      Merci Zipo, je ne me doutais pas que tu appréciais à ce point cet artiste. Moi je le trouvais attachant et émouvant, le fait d’avoir gagné la nouvelle star lui peut être faire prendre la grosse tête mais ce n’est pas de sa faute, c’est le concept de cette émission qui faisait que l’on devenait soudainement une star très médiatisée. Une forme de feu de paille de courte durée pour certains. il le dit lui même trouver sa place en tant qu’artiste n’est pas une mince affaire quand une étiquette nous colle à la peau. L’Eurovision aura certainement été une belle expérience pour lui même si il est arrivé 15ème. En tous les cas, je le souhaite bonne chance pour la suite en Indonésie.

  2. ABSOLUMENT pas fan de cette chanson, Jonatan Cerreda est bien charmant mais la chanson grgrrgrg , je trouve qu’il a bien fait ca nouvelle vie a Bali doit être top.

  3. A FOND POUR CETTE ANNEE LA LA SERBIE MONTENEGRO

      • Nico on 10 novembre 2018 at 23:25
      • Répondre

      Merci RV, c’est une question de goût, ce n’était pas peut être pas la meilleure chanson de cette édition mais avec son titre en Turquie, il défendait la chanson française mais aussi la francophonie. Pour la Serbie-Monténégro, c’était une très belle ballade ethnique qui s’est tout de même classée sur le podium, en seconde position.
      Avec le temps, je pense que les gens se sont lassés de ce style. cela fonctionnerait plus aussi bien de nos jours pour les pays de balkans qui sont en perte de vitesse dans le concours.. En tous les cas dans cette édition 2004, il y avait de belles chansons et la diversité était au rendez-vous !

      1. Cher Nico
        Merci. Je suis d’accord avec toi sur le côté ballade ethnique qu’aujourd’hui c’est un peu ringard mais nous parlons de l’année 2004.
        Ça garde quand même son petit effet les ballades ethniques

    • TANO on 10 novembre 2018 at 23:41
    • Répondre

    La version espagnole est plus percutante et moderne, et l’on sent qu’il est parfaitement à l’aise dans cette langue. Aurait-elle eu plus de succès ? …

    Nombre de jeunes qui souhaitent gravir les échelons du succès se brûlent les ailes dès lors qu’ils sont lâchés dans l’arène médiatique. Jonatan fait partie de ceux-là ; malgré une bonne chanson, et en partie à cause d’une mise-en-scène un peu trop kitsch, sa place au concours ne lui a pas permis de confirmer une carrière dans la chanson. C’est peut-être mieux pour lui, au fond, ce qui lui permet de rebondir sur un autre projet de vie, bien moins aléatoire. En tout cas, il a eu la sagesse de réaliser que ce métier n’était pas fait pour lui.

    Comme pour RV, Zeljko était aussi mon chanteur préféré cette année-là !

    1. A ce Zeilko je trouve qu’il est bon comme artiste j’étais à Bakou fan de sa chanson un top 3 en finale.

    2. Merci Tano pour ton commentaire, tu résumes très bien la situation !

  4. Personnellement, je ne pense pas que la jeunesse et l’inexpérience de Jonatan Cerrada expliquent son semi-échec au Concours… pas plus que la mise en scène, d’ailleurs. Non, cette 15° place (tout à fait méritée à mon goût) reflétait parfaitement la valeur de cette chanson finalement très moyenne. Et je l’écris d’autant plus humblement que j’avais beaucoup de sympathie pour ce jeune chanteur.

    En ce qui concerne la suite de sa carrière, je savais qu’il avait décidé d’y mettre fin et de recommencer une autre vie en Indonésie. En revanche, je n’étais pas au courant de sa tentative de chanter là-bas aussi. Le titre que tu nous présentes est très agréable à écouter, et je lui souhaite donc un beau succès.

    Enfin, je ne peux m’empêcher de penser que les programmes de télé-crochet exploitent honteusement la fraîcheur de tous ces jeunes postulants, qui leur permet de réaliser de belles audiences, mais chacun sait que les producteurs de ces émissions ne sont pas intéressés par le devenir artistique de tous ces postulants. Ils sont donc vite abandonnés et baissent forcément les bras devant la difficulté. La liste de ces artistes délaissés est sans fin. C’est une des tares de notre société: encenser très vite (parfois sans raison) et enterrer tout aussi vite (sans plus de raison).

    1. Jonatan Cerrada n’avait-il pas participé à Je me voyais déjà, la comédie musicale de Laurent Ruquier basée sur les chansons de Charles Aznavour?

      • Nico on 12 novembre 2018 at 13:07
      • Répondre

      Merci Francis d’avoir donné ton avis, par contre, je ne pourrai pas te répondre par rapport à ta question concernant la comédie musicale consacrée aux chansons de Charles Aznavour, mais c’est fort probable, car je me souviens vaguement que Jonatan en avait parlé lors d’une émission de télévision,

    • Pascal on 12 novembre 2018 at 09:04
    • Répondre

    Pour moi Jonathan Cerrada n’était pas de taille à affronter ce qui lui est tombé dessus.
    Il est selon moi bien moins talentueux que Thierry Amiel et sa victoire à Nouvelle Star a eu tout du cadeau empoisonné.
    Au concours, sa chanson et sa prestation ne valaient pas mieux que le résultat obtenu.

      • Nico on 12 novembre 2018 at 13:05
      • Répondre

      Merci Pascal d’avoir donné ton avis à propos de cet artiste et de sa chanson. Je ne vais pas jouer l’avocat du diable mais je pense que cette chanson valait sans doute un peu mieux qu’une 15ème place, cependant, j’admets que sa prestation à Istanbul n’était pas au top, j’ai été le premier déçu et après son passage, je savais qu’il ne se retrouverait pas dans le Top 10 de cette finale. Comme je le dis dans mon article, je crois que Jonatan n’était tout simplement pas prêt à affronter l’Eurovision.

    • Denez on 14 novembre 2018 at 12:50
    • Répondre

    C’est vrai qu’à l’époque on plaçait beaucoup d’espoirs en Jonatan, du fait de sa victoire dans « A la recherche de la Nouvelle Star »… Je pense que plusieurs facteurs ont joué contre lui : la chanson était bonne mais pas assez marquante, l’ordre de passage plutôt défavorable (en n°4, juste avant la Serbie qui a tout explosé), une chorégraphie un peu trop lourde (Il semblait un peu perdu face à la géante sur échasses, et il n’y avait que trop peu de lien entre les deux). Et puis, encore plus cruel, il faut aussi se souvenir d’où viennent les points attribués : 12 de Monaco (la seule année où la principauté a utilisé le télévote, je crois), 10 de la Belgique (Jonatan est belge), 4 ou 5 points de l’Espagne (merci les origines et la fin de la chanson en espagnol !)…
    Concernant la chorégraphie, c’était Kamel Ouali qui s’y était collé. Il avait d’ailleurs créé la chorégraphie pour la Russie la même année. C’était la pleine période de la Star Académy, où il officiait toutes les semaines, et on était persuadé que, depuis l’introduction du télévote, qu’il fallait une chorégraphie marquante pour avoir un bon résultat. Ca ne marche pas toujours…
    L’essentiel maintenant est que Jonatan soit heureux dans sa nouvelle vie. Et, pour répondre à Francis, il me semble bien, en effet, qu’il était au casting de la comédie musicale « Je m’voyais déjà »

      • Nico on 14 novembre 2018 at 18:56
      • Répondre

      Merci Denez d’avoir partager ton avis avec nous à propos de cet artiste et de sa chanson, tout ce que tu dis est vrai et pertinent, je te rejoins totalement dans ton analyse. heureusement qu’il y avait Monaco et la Belgique qui lui ont attribués 22 points, sans quoi, il se serait retrouvé à la 20ème place. Effectivement, c’est le grand chorégraphe de la Star Academy qui avait eu l’idée de mettre en place cette mise en scène bien trop lourde pour ce jeune artiste qui n’avait pas besoins de toute cette mascarade. Comme tu le dis si bien, cela restera une expérience dans sa vie et le plus important c’est qu’il vit désormais et qu’il soit en accord avec ses propres convictions. .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :