La Radio Télévision Suisse RTS se distance de l’Eurovision et ne diffusera pas les deux demi-finales !

 

C’est confirmé et ce n’est pas une très bonne nouvelle,  une grosse déception et un peu un choc, notamment pour un fan comme moi qui se bat comme un lion pour soutenir nos artistes et pour nous permettre de redresser la barre dans cette manifestation, qui est devenue une véritable vitrine mondiale.

En effet, La RTS qui à son siège à Genève ne diffusera pas les demi-finales du 8 et 10 mai prochain en direct de Lisbonne.   Seule la grande finale sera diffusée en direct,  le samedi 12 mai sur RTS Un.   On snobe ainsi copieusement toute la partie francophone de notre pays, alors que beaucoup de fans se réjouissaient déjà de pouvoir découvrir le duo Zibbz, et leur chanson  » Stones  » mardi prochain et aussi de  voter pour leurs chansons favorites.   Ne venez plus me parler de respect mais plutôt d’irrévérence et aussi d’une indifférence totale.

Néanmoins,  la Télévision suisse respecte quand même le règlement de l’UER  en reléguant principalement  la diffusion de ces deux demi-finales sur la chaîne suisse-allemande, SRF Zwei mais avec un commentaire en allemand, ce qui ne risque pas d’arranger tout le monde.

S’agit’il d’un véritable manque d’intérêt  ? A priori, nous pourrions y penser, car Il est vrai que les audiences sont en baisse depuis plusieurs années, après m’être renseigné, il s’avère que ce serait une décision qui émane du siège principal de la SSR SRG Idée Suisse qui se trouve à Berne, notre capitale.

Souvenez-vous, je vous l’annonçais lors d’un de mes récents articles, comme quoi l’ensemble des chaînes nationales devront faire des économies drastiques jusqu’en 2020, et bien c’est chose faite et ce n’est à priori que le début, c’est malheureusement le budget consacré aux divertissements qui est touché en premier, au profit de manifestations sportives.

 

 

 

D’autres rumeurs circulent comme quoi notre pays pourrait bien se retirer pour des raisons budgétaires,  surtout, si le duo Zibbz n’accède toujours pas à la finale à Lisbonne,    On ne parle pas encore de retrait définitif, ce qui serait tout de même très regrettable et totalement incompréhensible pour un pays qui est à la fois l’inventeur et un des berceaux de l’Eurovision depuis 1956.  Non rien est encore confirmé fort heureusement, cependant, nous pourrions nous retirer quelques années, comme l’avait fait l’Autriche et l’Italie, le temps de retrouver une santé financière et peut être aussi pour mieux revenir en force.

Quoi qu’il en soit, l’avenir nous le dira, mais j’espère vraiment que l’on ne sacrifiera pas cet événement incontournable,  ce serait une grave erreur,  un mauvais calcul qui entacherait d’avantage notre notoriété. Mais aussi,une forme de blasphème par rapport à Monsieur Marcel Bezençon qui a eu un jour, cette idée géniale de créer l’ESC.

En attendant, les pronostics ne sont pas en faveur de notre duo, CO et Stee qui figurent cruellement à la 34ème place chez les bookmakers.

Après les premières répétitions,  Zibbz  a encore perdu une place. Les avis dans le centre de presse diffèrent toutefois complètement. Et sur l’application «My Eurovision Scoreboard» , les Suisses maintiennent toujours leur 21ème rang. Malheureusement,  ils se retrouvent en 12ème place de la demi-finale 1, qui est de loin la plus relevée. Cette 12ème place ne leur permettrait pas de décrocher un billet pour la Grande Finale.

Les dés ne sont pourtant pas encore jetés pour autant, il reste encore l’espoir que le jury et le public sauront faire preuve de bon goût et que les voix du centre de presse soient entendues au-delà de l’enfer du monde des paris.

Alors si vous y croyez encore, et que vous aimez nos deux représentants,   je vous en prie,  brûler un cierge ou alors faites des incantations pour que les Dieux du Ciel et de l’Eurovision nous envoient des voix célestes et beaucoup de points, plutôt que des pierres en pleine figure à ce sympathique et talentueux duo qu’est Zibbz !

Pour terminer et rien que pour votre plaisir,  voici les 7 versions de leur titre  » Stones  » ainsi que la version  » Onetake « 

 

Merci …

(35 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ça doit être horrible quand on est fan de voir son diffuseur montrer si peu d intérêt.

    Remarquez en France il y a quelques années la situation n’était guère meilleure…

    Reste aux Zibbz à se qualifier. Pas évident et peu probable mais rien n’est perdu !!!

  2. C’est incroyable ! J’aimais beaucoup écouter les commentaires de Jean-Marc Richard et Nicolas Tanner qui sont de bons connaisseurs objectifs et enthousiastes… Malheureusement je les écouterai seulement pour la Finale (en espérant que ça soit toujours eux aux commandes) 🙁
    Vraiment dommage ! Je ne sais pas si la Suisse se retirera en cas d’un échec de Zibbz (d’un côté je comprendrais que la question se pose) mais peut-être que non car Pele Loriano a organisé un nouveau camp d’écriture et de composition à Zurich au mois de juin (comme il l’avait fait l’an dernier où il avait travaillé avec Zibbz, Alejandro Reyes et Chiara Dubey) et il était précisé que les chansons composées devront avoir le potentiel pour être diffusées en radio ou à l’Eurovision…
    Ca ne veut peut-être rien dire mais on ne sait jamais.

    1. Voici enfin une bonne nouvelle que j’apprends grâce à toi Madreslva, il y a de l’espoir si un camp d’écriture est déjà programmé au début de cet été, Espérons tout de même qu’il ne sera pas annulé d’ici-là. Peut être que l’on veut concentrer toute l’organisation ainsi que la diffusion auprès de la SRF qui possède déjà le monopole à plus de 80 pour cent depuis 2010. Mais alors dans ce cas que l’on respecte la parité linguistique de notre pays en organisant une finale nationale en 3 langues et des commentaires lors de prochaines DF et finales en allemand, français et en italien. Dans ce cas, nous suivrons tous l’eurovision sur la même chaîne. Je pense que si la RTS tenait vraiment à garder cette manifestation dans la grille de ses programmes, qu’elle se serait au moins battue pour conserver ce qui existe déjà depuis 8 ans et qui fait office de véritable institution depuis de nombreuses années. Admettons peut être que les seules raisons soient budgétaires, tout de même, je trouve quand même fort de café de nous imposer ce choix, pour ne pas dire ce manquement, comme si nous étions que quelques dizaines de personnes fans de l’ESC qui payons aussi la redevance comme tout le monde. C’est pas très respectueux tout ça et c’est aussi se distancer d’une véritable opportunité et priver ainsi ses nombreux téléspectateurs d’un événement incontournable que beaucoup attendent avec impatience d’une année à l’autre. Je dirai encore que s’il faut vraiment faire des économies, alors que l’on cesse d’abord d’acheter des séries américaines à deux balles à un prix d’or.

      Bref, vous l’aurez compris, j’essaie de mettre un peu d’humour dans tout cela, car il vaut mieux en rire qu’en pleurer, ce n’est pas du tout la tristesse et la résignation qui m’envahissent, c’est principalement la colère et l’incompréhension,

      De toute manière, nous survivrons sans la RTS, je regarderai les DF sur les chaînes française. Déjà que beaucoup de téléspectateurs romands (francophones) snobent notre chaîne régionale, il ne faudra pas être surpris si l’évasion s’amplifie. De toute manière, personne ne me privera de mon émission fétiche et de toute la passion que j’ai depuis de nombreuses années pour l’ESC.

        • anachorète on 4 mai 2018 at 17:15
        • Répondre

        économie, économie… effet pervers de l’ initiative  » no bilag » ???
        et cela même si elle n’a pas passé…

  3. Les actions de la Suisse romande me font penser à France Télévisions dans les années 2000 et jusqu’il n’y a pas si longtemps… Quand la demi-finale, celle où la France avait le droit de vote, était diffusée sur France 4 puis sur France O avec une audience super confidentielle. Et quand l’autre demi-finale passait tout simplement à la trappe.
    Le pire étant la non-diffusion de la demi-finale 2004 alors même TMC l’avait diffusé puisque Monaco était de retour… (seules la France, la Russie et la Pologne s’étaient autorisé ce luxe honteux)

  4. Zéro pointé à la RTS, ils pourraient diffuser la demi finale ou il y a Zibbz au moins!!!!!

  5. – C’est tout simplement lamentable ! j’ai la vague impression qu’indirectement la RTS ne croit plus à une qualification de Zibbz et ce n’est pas fair-play ! Et puis c’est vraiment tardif pour annoncer une telle décision ! Pour moi, il y a une raison non dévoilée pour en arriver à une telle extrémité à 5 jours de la demi-finale où figure la Suisse…

    – Je n’oublie pas que la Suisse est un pays où trois grandes langues officielles cohabitent et il est encore plus honteux que seuls les germanophones puissent bénéficier d’une diffusion !

    – Et que doivent penser les candidats suisses ? Qu’on les lâche en rase-campagne au moment où ils auraient besoin d’un soutien national sans faille ?

  6. Je n’aimerais pas être à la place de notre duo Zibbz, heureusement qu’ils ont l’air de prendre beaucoup de plaisir sans vouloir absolument rentrer dans la compétition. Ils savent très bien qu’elle est la valeur honteuse qu’ils représentent pour les bookmakers. Cela dit, ce n’est pas très encourageant et encore moins motivant de savoir que même son propre pays ne croit pas en leurs chances. mais la suisse-romande ne représente pas plus d’un million d’habitants, alors que peut être ce n’est pas si catastrophique pour eux. Leurs principaux fans se concentrent surtout dans la partie majoritaire qu’est la Suisse-allemande. Mais je te l’accorde Zipo, c’est clairement un manque de respect pour nos représentants mais aussi pour les fans romands qui sont bien plus nombreux que l’on pourrait penser. Tout est finalement question de fric, d’audimat, d’audience et de profit .

  7. Je viens de vérifier, en effet, le fait de ne pas diffuser les deux DF est une décision de la RTS , car la chaîne italophone RSI, diffusera quand même la première DF dans laquelle la Suisse est présente mais pas la seconde DF. C’est au moins fair-play ! Visiblement, le manque de respect se confirme !

  8. Finalement mon cierge sera pour que la SUisse ne disparaisse pas du concours!!!De tout cœur avec vous amis SUisse!!!!

  9. Lys Assia doit s’en retourner dans sa tombe…
    A croire qu’ils ont attendu qu’elle parte pour commencer à débrayer…
    C’est bien triste et c’est effectivement un gros manque de respect de la part de la chaîne pour le public suisse romand! Mais aussi et surtout pour Zibbz eux-même… Ca laisse effectivement à penser, comme le dit ZIPO, que la chaîne ne croit pas à ses chances et ne souhaite même pas soutenir le duo!

  10. La Suisse traverse une mauvaise période en matière d’Eurovision. Je pense que l’important serait de mettre à la tête de ce Concours des gens qui s’y intéressent vraiment. Nous on a eu Nathalie André et Eduoardo Grassi qui ont redressé la barre en France, Leslie Cable qui a fait pareil pour la Belgique.
    Et pourtant, on est parti de loin. En 2014, on avait la tête sous l’eau, une dernière place, les audiences en berne et la responsable des divertissements sur France3 qui a dit à demi-mots qu’elle se fichait de l’Eurovision comme de l’an 40. Y’a pas de miracle, si on ne croit pas au Concours, on le tire forcément vers le bas.
    Tout est possible pour que la Suisse redevienne une grande nation de l’Eurovision. Mettre à la tête de l’organisation des passionnés qui connaissent les rouages du concours, qui se battent pour faire une promotion d’enfer, une chanson avec belle place en finale, et la Suisse retrouvera un bel intérêt au Concours.

  11. Non !!!!!! La Suisse, un de mes pays fétiches au concours, qui se retirerait ???? Je ne peux et ne veux y croire. Quelle honte, ne serait-ce que d’envisager une telle possibilité ! Comme écrit plus haut, c’est en plus d’être consternant pour les téléspectateurs suisses romands, une trahison envers les idéaux affichés par Marcel Bezençon et l’aura de cette grande chanteuse qu’était Lys Assia. Et je ne parle pas de Zibbz, mes vainqueurs de cette année, qui doivent cruellement ressentir ce honteux abandon.
    Personnellement, je vais me bourrer de chocolat suisse, aller m’acheter un coucou suisse et repunaiser sur les murs de ma chambre les posters d’Hugo Koblet et Ferdi Kubler. Et je te prépare la chambre d’amis, Nico, si tu veux demander l’asile politique à la France 😛

  12. La malchance suisse n’a jamais été aussi forte depuis que je suis l’Eurovision. J’espère que vous allez vous qualifiez pour la finale, et surtout, que vous serez là l’année prochaine et les années d’après.
    La « dynamique Grassi » n’est pas la seule façon de remonter la pente. La Belgique s’en sort super bien, la Lettonie aussi fait généralement du bon boulot, la Bulgarie est un adversaire solide… Il est possible d’exister sans faire du Melodifestivalen ou faire du rouleau compresseur russe (ok je ne parle pas de 2017-2018 pour la Russie, c’est compliqué).
    La Suisse a une possibilité de richesse culturel forte ! Rien qu’en traînant sur le blog on peut s’en rendre compte. De nos jours, il y a aussi des solutions économiques en cas de coup dur : diffuser les demies-finales sur internet et commentées sont des solutions possibles, au pire, passer les à la radio si vous avez des partenariats, bref, disparaître purement et simplement c’est bien si on est assurer de rebondir vite, lâche si c’est une fuite facile. Regardez, on attend toujours le Luxembourg qui a gagné 5 fois l’Eurovision…
    Bref, très mauvaise nouvelle mais j’espère que c’est la dernière parce que ça fait beaucoup là.

    1. Quelque chose me dit que si jamais la Belgique gagne ce concours, le Luxembourg serait tenté de faire son retour en pays voisin.
      On l’a vu avec l’Islande en 1986 (même si c’était surtout pour une question de satellite) et Malte, revenue à Rome en 1991.

      1. Pour le Luxembourg, ça semble difficile puisque le pays n’a plus de diffuseur national 🙁

        1. Je fais peut-être erreur, mais il me semble que la chaîne RTL Letzebuerg appartient toujours à la CLT, et la CLT est toujours membre actif de l’UER. C’était d’ailleurs cette même RTL Letzebuerg qui avait repris l’Eurovision pour le Luxembourg à partir de 1992 en lieu et place de RTL 9 canal Lorrain.

          J-F, Malte avait envie de revenir à la compétition avant 1991, mais l’UER ne voulait que 22 pays participants maximum. Malte a donc saisit l’occasion de revenir en 1991 avec le retrait des Pays-Bas. Et dès lors, on ne pouvait plus décemment les virer, donc on a changé le règlement pour admettre un maximum de 23 pays à partir de 1992.

            • Francis on 5 mai 2018 at 08:26

            Oops j’ai encore perdu une occasion de me taire :-/ Merci Eurovista pour ces renseignements très complets. On peut donc espérer un jour le retour du Luxembourg, j’en serais ravi.

            • J-F on 5 mai 2018 at 12:08

            Quelle culture en matière d’Eurovision. ! C’est plus qu’une encyclopédie, plus qu’un grimoire, plus qu’un puits de science.
            Parce qu’à tout cet ensemble de connaissances et de faits, s’ajoutent la passion, l’enthousiasme, un intérêt qui ne faiblit pas. C’est ce qui vous rend remarquable !

  13. D’après ce que j’ai pu comprendre en consultant le site internet de la RTS, , la 1ère demi-finale devrait être quand même être diffusée, mais uniquement sur le web. mais c’est un peu flou, si c’est effectivement le cas, c’est mieux que rien mais tout de même, j’aurais quand même préféré que cet événement soit retransmis sur une des deux chaînes de télévision de la RTS.

  14. La clé pour la Suisse c’est Chiara Dubey !!

    J’en suis sur !!

    1. Je suis d’accord avec toi et je me demande si la chanson qu’elle proposait pour représenter la Suisse cette année n’aurait pas eu finalement beaucoup plus de succès, Quelle revienne pour l’année prochaine si tout vas bien, Il suffirait de faire un choix interne, puisque le temps est aux économies !

  15. Un peu de provocation ou le doigt là où cela fait mal ?
    Il serait dommage d’abandonner à statistiquement 2 ans de la prochaine victoire suisse (1956 + 32 = 1988 / 1988 + 32 = 2018 ).
    Plus sérieusement, reprenons les propos de Kennedy et adaptons – les au ESC  » Chers amis suisses, ne vous demandez pas ce que le ESC peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le ESC ».
    Nous savons bien que la Suisse n’est pas le seul pays à avoir succombé à la facilité de l’anglais pour envoyer des contributions qui se noient dans l’uniformité. Ne serait-il pas temps – comme c’est de nouveau la tendance – de montrer que la Suisse veut aussi contribuer à la différence et montrer que des contributions ambitieuses en français, allemand, italien peuvent tout aussi bien réussir … Sinon, effectivement, le  »stop » en demi-finale risque de devenir l’habitude de chaque ESC.

    1. La Suisse pourrait aussi chanter en romanche, on l’oublie toujours :-/
      Quant au slogan que tu cites, rappelons qu’il était à l’origine un slogan pour enrôler les Américains dans le 1er conflit mondial. L’héritier du Rally Round the Flag du XVIIIe siècle. On l’utiliserait enfin pour autre chose qu’une guerre 🙂

      1. Effectivement, on a tendance à les oublier nos confrères romanches, il faut dire qu’ile ne représentent pas plus de 50’000 habitants, cela dit, c’est aussi notre quatrième langue nationale. La Suisse avait chanté à Lausanne en 1989 en romanche, « Viver Senza Te », ce ne fût pas un gros succès, au contraire,

        Il existe effectivement de bons artistes comme, par exemple, ce jeune homme talentueux, Mattiu Defuns que j’ai présenté dernièrement dans une de mes rubriques. Je ne sais pas si les suisses voteraient en masse pour un titre dans cette langue pour nous représenter mais pourquoi pas !

        http://eurovision-quotidien.com/la-parenthese-ch-decouvrez-mattiu-deffuns-un-jeune-et-talentueux-artiste-qui-chante-en-romanche-la-4eme-langue-nationale-en-suisse/

  16. oups … pris à mon propre piège (lire 2020 et non 2018)

  17. NONONONNONO La Suisse ne va pas nous abandonnée, c’est le jeu on gagne on gagne pas, c’est pareil dans toute disciplines et quand j’entends question budgétaire, euhhh!!!! ALORS la SUISSE est un noyau de l’Eurovision elle doit être présente.

    Je suis à font pour ZIBBZ et je crois qu’ils seront en finale c’est un morceau qui plaira beaucoup.

  18. Même si la honteuse RTS ne semble pas soutenir et encore moins croire aux chances de notre duo Zibbz, je peux vous dire que sur les réseaux sociaux et aussi sur youtube, que nos représentants sont vraiment de plus en plus sollicités, on parle de la meilleure chanson depuis que la Suisse participe à l’ESC et beaucoup de fans adorent Coco et Stee, se sont des professionnels, authentiques et très doués et que ne se prennent pas la tête.

    Voici d’ailleurs un « Mashup Jam » de leur titre « Stones » et de la chanson « Nobody But You » du candidat autrichien Cesár Sampson. Une très belle complicité entre deux pays voisins et des véritables artistes qui ne sont pas formatés et là, uniquement pour faire sensation à l’Eurovision,

    Je vous laisse découvrir ce petit bijou. en tous les cas, moi j’y crois de plus en plus à leur qualification !

    1. nous abandonner grgrrggr

  19. C’est du gros foutage de gueule… Un manque de respect envers tous les fans suisses qui croient toujours à une remontée de leur pays. C’est tout de même dommage quand on regarde les efforts qui ont été déployés depuis 2017 pour essayer de renouer avec la finale.
    Si ça pourrait être le meme cas que l’Italie alors soit mais ce serait tout de même dommage et ça risque d’être un manque tant le pays est à l’origine du concours…

  20. Je te souhaite de tout mon cœur que la Suisse reste an concours j’adore ce pays et je croise les doigts que Zibbz fasse cette finale et courage nico ne desespère pas…..BON COURAGE

    • CrazyRoxy19 on 5 mai 2018 at 22:45
    • Répondre

    Aïe c’est inquiétant tout ça, la Suisse, mère Eurovision, qui s’éloigne de plus en plus de son bébé.

    • Une suisse on 7 mai 2018 at 08:48
    • Répondre

    Je pense que la décision de la décision de la RTS a surtout beaucoup à voir avec les championnats du monde de hockey sur glace qui se déroule en ce moment à Copenhague.
    L’année passée, la Suisse avait demandé la possibilité de passer dans la deuxième demi pour éviter que sa demi tombe en même temps qu’un match de la Suisse.

    Cette année, ça n’a pas été fait ou alors refusé. La RTS se retrouve donc avec un match République tchèque – Suisse d’un côté et la demi finale de l’ESC de l’autre côté. À mon avis le choix à vite été fait comme à chaque fois qu’un programme se retrouve en face du hockey en Suisse. Et comme à chaque fois que la RTS a trop de chose à diffuser le programme peut se voir sur Internet, le choix se fait essentiellement en fonction de l’audience attendue.

    Et si mardi la demi de la Suisse n’est pas diffusé, pourquoi diffusé celle de jeudi?

    Par ailleurs, étant donné que samedi soir se jouera le match Russie – Suisse, je ne prédis pas une bonne audience pour l’ESC.

      • CrazyRoxy19 on 7 mai 2018 at 11:01
      • Répondre

      Ah interessant. J’avais pas pensé à ça. J’espère que c’est juste ça.

      Allez on y croit pour la Suisse cette année !

      1. C’est bien ce que je disais, le sport avant tout, pourtant il y a des événements sportifs durant toute l’année, Alors pourquoi ne pas avoir programmé la première DF sur la RTS Un au lieu de nous imposer du Candice Renoir et un épisode de Grey’s Anatomy ! C’est vraiment pas respectueux quoi que l’on puisse trouver comme prétexte, Du coup les fans francophones vont suivre cette demi-finale sur France 4. Eurovista a tout fait raison quand il souligne qu’il faudrait peut être confier l’organisation de l’ESC et non pas l’EUROSONG à des personnes passionnées et veulent bien croire en nos chances. Je peux comprendre que le sport rapporte beaucoup plus d’audiences que des émissions de variété, mais l’Eurovision, c’est une grande messe de la chanson que beaucoup de gens regardent depuis leur tendre enfance et c’est une fois dans l’année, un événement incontournable. Ce n’est pas avec ce genre de choix qui snobe les fans romands que le taux d’audience risque d’augmenter à l’avenir. Je reste consterné par cette décision, A contrario, si cela avait été Angie Ott qui aurait représenté la Suisse, je parie que la RTS aurait diffusé l’émission, mais voilà, Zibbz sont de Lucerne, de l’autre côté de cette fameuse barrière des röstis qui existe bien, Alors, c’est très simple, on ne se casse pas la tête et on préfère jeter le bébé avec l’eau du bain à la SRF qui elle au moins, fait beaucoup d’efforts pour redorer notre blason dans cette compétition, J’espère vraiment que Zibbz passera en finale demain soir, car c’est un excellent choix, tant au niveau des artistes que de la chanson et ça, personne nous pourra venir nous le reprocher.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :